Parmi les 29 lauréats de la 7ème vague de l’Appel à manifestation d’intérêt « Fabriques de Territoire » annoncé en cette fin de mois, le Tiers-lieu de la Martinière a été retenu pour bénéficier d’un soutien au développement au titre du plan de relance.

J’ai soutenu ce dossier auprès de de Jacqueline Gourault et Olivia Grégoire car il présente un caractère innovant et structurant d’accompagnement de projet en agroécologie. Encore une fois, le plan de relance bénéficie au territoire roannais, je ne peux que m’en réjouir.

L’AMI Fabriques de Territoires soutient le développement de 360 tiers-lieux capables d’augmenter leur capacité d’action. Le budget de l’AMI Fabriques de Territoires est établi à 54 millions d’euros dans le cadre du Plan de relance afin que l’État soutienne à hauteur de 75 000 à 150 000 €, sur 3 ans, les fabriques de territoire, le temps pour ces structures de conforter leur équilibre économique.

Le projet de « Tiers-lieu paysan de la Martinière » est porté par François et Samuel Chabré. Leur association a une démarche à visée sociale, environnementale, éducative et paysanne. Ils s’appuient sur une expérience longue de plus de vingt années d’un lieu d’expérimentation et de sensibilisation des personnes souhaitant s’engager dans l’agroécologie, l’utilisation sobre de la ressource en eau et la mutualisation des moyens des exploitants. Sur le territoire roannais qui accueille beaucoup de néo-agriculteurs en reconversion professionnelle, ce tiers-lieu propose, grâce à l’implication d’acteurs dans la diversification des activités et le soutien à une agriculture résiliente, une offre alternative et complémentaire à l’offre des chambres d’agriculture et des lycées agricoles de notre secteur. Enfin, au-delà de l’aspect agroécologique, les valeurs humaines que leur projet incarne seront une plus-value indéniable pour accueillir, écouter et partager avec de futurs porteurs de projets sur notre territoire.

Inscrivez-vous à la lettre d'information de Nathalie Sarles

Inscrivez-vous à la lettre d'information de Nathalie Sarles

Vous recevrez les dernières informations concernant le travail de la députée directement dans votre boîte mail.

Vous avez été inscrit. Merci !

Share This