La souveraineté alimentaire s’invite à l’assemblée générale de la FDSEA ligérienne
Emmanuelle Ducros, journaliste à l’Opinion , nous rappelle quelques données élémentaires sur l’agriculture française :
– En 1946, 10 millions d’agriculteurs soit un quart de la population tenaient les fermes françaises contre 3% de la population aujourd’hui
– Surfaces cultivées : 22 millions d’ha en 1955, la moitié à ce jour
– Rendements : 10-12 quintaux / ha , aujourd’hui 5 fois plus
– En 1938 la France importait 3 fois plus de produits qu’elle n’en exportait
Il a fallu du remembrement , des meilleures semences … des meilleures formations pour arriver à notre situation de paradis agricole français.
Blé : 9 gros producteurs mondiaux dont la France existent à ce jour et subviennent aux besoins essentiels de la population nord-africaine par exemple
Souveraineté érodée ces 10 dernières années : pour les fruits, on est dépendant à 60%, 40% legumes,50% poulets
Pourquoi ?
Coût de la main d’œuvre : différence de 22% avec l’Allemagne, 35% avec l’Espagne sur un smic chargé
Surtransposition des normes : phytosanitaires par ex . ….
Depuis le 24 février, début de la guerre de l’Ukraine, ces fragilités éclatent au grand jour. Ainsi l’Europe devra-t-elle revoir ses orientations pour être en mesure de rééquilibrer nos productions dans les secteurs très déficitaires.

Inscrivez-vous à la lettre d'information de Nathalie Sarles

Inscrivez-vous à la lettre d'information de Nathalie Sarles

Vous recevrez les dernières informations concernant le travail de la députée directement dans votre boîte mail.

Vous avez été inscrit. Merci !

Share This