En 2019, nous avons voté la fin du numerus clausus pour l’entrée dans les études de santé. Aujourd’hui nous continuons de constater une aggravation de la situation de désert médical dans laquelle se trouvent nos territoires.

Pourquoi ? Car un médecin met plus de 10 ans à être formé.

Ainsi, les mesures prises sont longues à porter leurs effets.

Le Roannais comme beaucoup d’autres territoires en France souffre de cette politique qui a été menée depuis plus de 50 ans sans réflexion prospective.

En attendant, nous faisons face à cette pénurie en encourageant la télémédecine, en renforçant la solidarité territoriales et en organisant mieux la répartition des médecins sur le territoire.

Mais ce sont aussi les élus locaux, les parlementaires et les association qui se battent pour que les structures médicales ne ferment pas en raison d’un manque de médecin et que l’accès au soin soit garanti pour chacun d’entre nous.

Retrouvez l’intervention d’Olivier Véran, Ministre de la Santé, lors des questions au Gouvernement :

Inscrivez-vous à la lettre d'information de Nathalie Sarles

Inscrivez-vous à la lettre d'information de Nathalie Sarles

Vous recevrez les dernières informations concernant le travail de la députée directement dans votre boîte mail.

Vous avez été inscrit. Merci !

Share This