N’oublions pas les soignants , toujours en première ligne dans les établissements de soins.

Ce vendredi matin, je me suis rendue à la clinique du Renaison, qui prend une large part dans les soins aux personnes atteintes de la covid. La déprogrammation des actes chirurgicaux gonfle les files actives pour les mois à venir, qui seront longues à absorber. L’organisation interne est agile et permet une adaptation rapide des réponses en cas de besoin impérieux.

A l’hôpital de Charlieu cet après-midi, nous avons évoqu:

  • Les freins à la mise en œuvre des téléconsultations.
  • La nécessaire articulation entre le médecin coordonnateur , la direction et le Président du Conseil à la Vie Sociale pour élaborer les règles de visite des famille dans une structure où il y a encore des cas avérés de virus.
  • L’exclusion du Ségur de la santé des personnels des Siad, pour laquelle je me mobilise auprès du Ministère de la santé.
Inscrivez-vous à la lettre d'information de Nathalie Sarles

Inscrivez-vous à la lettre d'information de Nathalie Sarles

Vous recevrez les dernières informations concernant le travail de la députée directement dans votre boîte mail.

Vous avez été inscrit. Merci !

Share This