Dans le cadre de nos travaux au sein du Comité d’évaluation et de contrôle des politiques publiques, je présentai aujourd’hui en tant que co-rapporteurs avec Régis Juanico, Député de la Loire, le rapport sur la mission d’évaluation de l’accès à l’enseignement supérieur.

Ces travaux faisaient suite à l’enquête et le rapport de la Cour des Comptes portant sur « un premier bilan du dispositif d’accès à l’enseignement supérieur dans le cadre de la loi Orientation et Réussite des Étudiants du 8 mars 2018 ».

Avec un recul supplémentaire de six mois mais dans les conditions particulières imposées par la crise sanitaire, nous avons entendu et rencontré une quarantaine d’experts et d’acteurs de terrain, dans le département de la Loire.

Ces auditions nous ont conduit à formuler 14 propositions autour des trois thématiques qui structurent la loi du 8 mars 2018 relative à l’orientation et à la réussite des étudiants dite « ORE » à savoir l’orientation, l’affectation et la réussite des étudiants. Il s’agit principalement de :

– renforcer l’accompagnement à l’orientation en sanctuarisant le temps qui lui est consacré, en précisant son contenu et en clarifiant le rôle de ses intervenants ;

– renforcer la transparence et l’équité de la procédure en améliorant la qualité de l’information transmise aux candidats ;

– mieux prendre en compte les parcours et améliorer l’accès des bacheliers professionnels et technologiques aux filières de l’enseignement supérieur court ;

– évaluer les dispositifs d’aide à la réussite des étudiants

Inscrivez-vous à la lettre d'information de Nathalie Sarles

Inscrivez-vous à la lettre d'information de Nathalie Sarles

Vous recevrez les dernières informations concernant le travail de la députée directement dans votre boîte mail.

Vous avez été inscrit. Merci !

Share This