Alors que l’actualité nous rappelle l’absolue nécessité de faire évoluer la législation pour élargir les possibilités offertes aux personnes en fin de vie, avec 118 de mes collègues députés, nous avons déposé cette semaine une proposition de loi sur la fin de vie. Ce texte propose d’offrir le libre choix aux français face à la fin de vie.

Suite au voyage d’étude que j’ai dernièrement effectué à Bruxelles dans le cadre du groupe d’études sur la fin de vie et les nombreux travaux parlementaires qui ont cours depuis le début de mon mandat, nous avons élaboré ce texte qui vise à garantir et renforcer les droits des personnes en fin de vie souffrant d’une maladie incurable.

Les Français aspirent à avoir le droit de choisir la façon de finir leur propre vie d’une manière paisible, digne et entourés de leurs proches. Mais la législation ne le permet pas aujourd’hui.

En créant de nouveaux droits pour les patients atteints d’une maladie incurable, sans pour autant contraindre les soignants, ce texte permettra de garantir, à chaque étape du parcours, l’exercice du libre arbitre de la personne demandant à mourir, et d’éviter tout abus. L’accès aux soins palliatifs et à l’accompagnement digne en fin de vie doit être un droit universel.

📜Retrouvez la proposition de loi: https://www.assemblee-nationale.fr/…/l15b3806…

Inscrivez-vous à la lettre d'information de Nathalie Sarles

Inscrivez-vous à la lettre d'information de Nathalie Sarles

Vous recevrez les dernières informations concernant le travail de la députée directement dans votre boîte mail.

Vous avez été inscrit. Merci !

Share This