Mardi 21 janvier, au terme de l’accord adopté à l’unanimité par la commission mixte paritaire

(CMP), nous avons voté à l’Assemblée Nationale à une très large majorité 227 voix pour, 10 contre) le projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire.

Dans cette loi majeure du quinquennat, nous affirmons notre volonté de changer la façon de consommer et de produire en donnant à chacun les moyens d’agir ;

Le texte comprend des mesures fortes du quotidien qui feront évoluer de nombreuses pratiques et témoigne de notre capacité d’être à la hauteur des enjeux environnementaux, économiques et sociétaux auxquels notre société fait face. Cette loi constituera un levier puissant au service de la transition écologique. Elle crée une multitude d’outils et de solutions qui transformeront nos modes de production et de consommation.

Cette loi permet de lier écologie et solidarité: dès  la  publication du décret :

  • interdiction de détruire les invendus non alimentaire. Cela permettra la multiplication de conventions avec les associations d’aides aux plus démunis. Elles pourront distribuer des produits pour leurs bénéficiaires.
  • vente des médicaments à l’unité
  •  mise en place d’un indice de «réparabilité»
  •  création de nouvelles filières pollueur payeur
  •  objectif de sortie des plastiques à usage unique
  • lutte contre les dépôts sauvages

logo unique pour de meilleures consignes de tri

Inscrivez-vous à la lettre d'information de Nathalie Sarles

Inscrivez-vous à la lettre d'information de Nathalie Sarles

Vous recevrez les dernières informations concernant le travail de la députée directement dans votre boîte mail.

Vous avez été inscrit. Merci !

Share This