Cette semaine, nous avons commencé l’examen du projet portant lutte contre le dérèglement climatique. L’article 1er prévoit de généraliser un affichage environnemental qui informera le consommateur sur l’impact écologique de son produit.
Actuellement, le texte prévoit une période d’expérimentation de 5 ans. Cependant, plusieurs acteurs du textile, dont les Tissages de Charlieu, m’ont alertée sur la maturité des travaux qu’ils mènent en lien avec l’ADEME. Produit à 95% hors d’Europe, le textile que nous consommons affiche une très mauvaise empreinte carbone. Aussi, est-il essentiel que les consommateurs puissent différencier les bons et les mauvais produits qu’ils achètent.
Je suis allée à la rencontre de nombreuses entreprises du textile du Roannais. Elles peuvent être un vecteur de réindustrialisation pour notre pays avec des produits plus respectueux pour la planète.
Inscrivez-vous à la lettre d'information de Nathalie Sarles

Inscrivez-vous à la lettre d'information de Nathalie Sarles

Vous recevrez les dernières informations concernant le travail de la députée directement dans votre boîte mail.

Vous avez été inscrit. Merci !

Share This