D’ici fin 2020, les opérateurs devront offrir un service de très haut débit mobile (4G) sur l’ensemble de leurs réseaux mobiles en France métropolitaine : Tous les sites existants (dont ceux qui fonctionnent aujourd’hui uniquement en 2G et / ou en 3G) devront être équipés en très haut débit mobile. Ces déploiements se traduiront par une extension rapide de la couverture : c’est la 4G pour tous !

91% des sites de la première phase du New Deal Mobile sont bien en service

C’est à l’occasion d’un comité de pilotage portant sur la « couverture numérique des territoires », orchestré par la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités, Jacqueline Gourault, et le secrétaire d’État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, Cédric O, en présence du président de l’ARCEP, Sébastien Soriano, qu’a été fait ce premier bilan du New Deal Mobile.

2066 zones identifiées

Le dispositif de couverture ciblée destiné à mettre fin aux zones blanches a identifié 2066 zones depuis 2018 qui ont fait l’objet d’un arrêté ministériel. Les opérateurs ont eu ensuite deux ans pour déployer

Sur les 2 066 zones identifiées par les collectivités territoriales depuis 2018, , 445 avaient été identifiés par l’ARCEP pour une mise en service au plus tard le 9 octobre 2020. L’autorité a constaté que 91% de ces sites ont été mis en service (403 sur 445).

« 800 nouvelles zones seront identifiées en 2021 et 2022, puis 600 par an les années dans la limite de 5000 par opérateur » a précisé le ministère de la Cohésion des territoires.

Inscrivez-vous à la lettre d'information de Nathalie Sarles

Inscrivez-vous à la lettre d'information de Nathalie Sarles

Vous recevrez les dernières informations concernant le travail de la députée directement dans votre boîte mail.

Vous avez été inscrit. Merci !

Share This