Ce jeudi 10 septembre, M. Gabriel ATTAL, Secrétaire d’État, porte-parole du Gouvernement a choisi le roannais pour venir présenter le plan de relance de 100 milliards d’euros au plus près des préocupations locales. Les volets sur la transition écologique et la relocalisation des activités en France ont rencontré un écho particulier de Renaison à Roanne.

Détectée cas contact COVID 19 et tenue à l’isolement, c’est mon suppléant Bruno Berthelier, Maire de Charlieu qui m’a représentée auprès du ministre.

Gabriel Attal a rencontré des élus locaux lors du déjeuner. Le plan de relance du gouvernement prévoit également une enveloppe de 5,2 milliards d’euros à destination des collectivités, et vise à revitaliser les centres des petites et moyennes villes en misant sur le local.

Gabriel Attal s’est rendu dans l’un des deux commerces bio de Renaison. Le symbole, pour lui, d’une économie locale qui marche et que va venir soutenir le plan de relance. Les circuits courts doivent eux aussi être encouragés.

../../Pictures/Photothèque.photoslibrary/resources/proxies/derivatives/4e/00/4e4b/UNADJUSTEDNONRAW_thumb_4e4b.jpg

La visite s’est poursuivie au domaine viticole des Palais à Ambierle. Accueilli par Yann Palais le propriétaire des lieux, le ministre a pu voir un domaine de six hectares qui produit du vin bio depuis 11 ans et rencontrer la vingtaine de vendangeurs travaillant sur le terrain.

Gabriel Attal s’est enfin rendu à la manufacture Pralus, à Roanne pour une visite de l’entreprise et une rencontre avec des chefs d’entreprises roannais qui lui ont fait remonter leur difficultés. Le ministre est reparti avec des propositions écrites qu’il a promis de regarder avec attention.

Inscrivez-vous à la lettre d'information de Nathalie Sarles

Inscrivez-vous à la lettre d'information de Nathalie Sarles

Vous recevrez les dernières informations concernant le travail de la députée directement dans votre boîte mail.

Vous avez été inscrit. Merci !

Share This