L’Assemblée nationale a adopté le projet de loi relatif à la dette sociale et à l’autonomie qui crée un nouveau risque, celui de la perte d’autonomie, et une nouvelle branche de la sécurité sociale, celle de l’autonomie. C’est une véritable avancée sociale qui redonne à la sécurité sociale les moyens d’assurer sa mission de solidarité nationale. Par cette 5ème branche, nous pourrons répondre à la nécessité et l’urgence de la prise en charge de nos aînés.
▶️Plus d’infos : https://bit.ly/2AFFKQE

✅ Prise en charge de la perte d’autonomie


➡️ En votant en faveur de cette mesure, nous modifions l’architecture de la sécurité sociale du XXème siècle telle que nous la connaissons pour y adjoindre une cinquième branche, gérant la couverture d’un cinquième risque : la perte d’autonomie.
➡️ Grace à ce vote, nous inscrivons dans le marbre de la loi l’effort de la sécurité sociale en faveur de l’autonomie. Cette avancée sociale majeure permettra une meilleure identification de l’effort national porté par la puissance publique en faveur de cette prise en charge.

✅ Bien que le champ du financement reste inchangé, il doit revenir au législateur d’imaginer la forme que pourra prendre la couverture du risque de perte d’autonomie, sans empiéter sur la compétence des départements

.

Inscrivez-vous à la lettre d'information de Nathalie Sarles

Inscrivez-vous à la lettre d'information de Nathalie Sarles

Vous recevrez les dernières informations concernant le travail de la députée directement dans votre boîte mail.

Vous avez été inscrit. Merci !

Share This